Découvrez nos nouveautés 2022-2023! Voir

Historique - L'épopée d'un rêve

Historique - L'épopée d'un rêve
Mario Bilodeau taxidermiste


Les débuts - Une passion

BILODEAU Canada c’est l’histoire d’une passion, celle de son fondateur Mario Bilodeau. Dès son jeune âge , son père et son grand-père l’initient aux activités de la chasse, de la pêche et du piégeage.

À partir de l’âge de huit ans, cet intérêt se transforme en une véritable passion. Pour parfaire ses techniques de capture, il observe et s’informe sur le comportement des différentes espèces. C’est également à cette époque qu’il découvre la taxidermie et qu’il réalise, avec l’un de ses cousins, ses premiers animaux naturalisés.

La carrière professionnelle de Mario Bilodeau débute en 1985. Les emplois étant rares dans les années 1980 et la volonté de vivre de sa passion le motivent à s’associer avec deux de ses amis pour fonder une première entreprise à Saint-Thomas-Didyme (village natal).

L’entreprise, Taxidermie M et M , se spécialise dans l’achat et la vente de fourrure brute ainsi que la réalisation de pièces de taxidermie. Une partie de l’atelier est aménagée en boutique. Les demandes régulières poussent le jeune entrepreneur à explorer le domaine de la confection, celles d’articles vestimentaires en fourrure pour diversifier ses activités.

L’intérêt pour le commerce des fourrures permet à Mario de croiser le chemin de M René Robertson. À l’époque, celui-ci est acheteur de fourrure et opère un atelier de confection de grande renommée dans la communauté autochtone de Mashteuiatsh. Mario est reconnaissant d’avoir croisé sa route, car celui-ci est devenu un ami et un mentor. Il lui a enseigné les rudiments du métier de pelletier et lui a prodigué de nombreux conseils qui ont favorisé le développement de son entreprise.

La diversification

À partir de sa passion pour la nature, Mario développe une large expertise dans le domaine de la fourrure et un profond respect pour la faune dont il tire ses principales ressources. Ses associés des premières heures se réorientent. Tandis que de nouveaux partenaires se joignent à lui.

En 1990, il décide avec son épouse de quitter leur village natal et de s’installer à Normandin (ville voisine). Une boutique-atelier est aménagée au sous-sol de leur nouvelle maison. Tandis que le garage est utilisé comme centre d’apprêtage des fourrures. L’année suivante, Mario achète un nouveau local. Ce dernier permet de tripler l’espace de travail et de réaménager la boutique.

L’entreprise opère maintenant sous le nom de Taxidermie Mario Bilodeau. L’offre de produit s’est diversifiée et le carnet de commandes explose. En plus des pièces de taxidermie, la confection d’articles en fourrure tels que les mitaines, les chapeaux et même les manteaux sont en forte croissance. Cette croissance justifie l’embauche de nouveaux membres du personnel.

Amis de longue date, Marco Gilbert et Angelo Gagnon rejoignent l’équipe. Au fil des ans, Marco deviendra l’expert en habillage et en apprêtage des fourrures et Angelo le chef taxidermiste. Par leur travail, ceux-ci vont grandement contribuer à la renommée de l’organisation.


Diversification collection BILODEAU

La croissance

En 1997, BILODEAU Canada voit officiellement le jour. Avec l’arrivée du nouveau siècle, l’entreprise s’ouvre sur les marchés internationaux et réalise ses premières ventes destinées à l’exportation. Les ventes se multiplient et les produits sont, entre autres, exportés vers les États-Unis, la Chine et de nombreux pays d’Europe. Le développement de ces nouveaux marchés assure une croissance constante à l’entreprise .

En 2003, les collaborations débutent avec l’industrie du cinéma et nombre de contrats sont obtenus, et ce, autant en sol canadien qu’américain. Au fil des ans, l’entreprise développe son expertise et diversifie son offre auprès de cette clientèle. À la même époque, BILODEAU Canada acquiert et emménage dans ses locaux actuels. Ancien bâtiment d’une coopération agricole, elle offre de vastes espaces qui se répartissent sur quatre étages. Ceux-ci seront progressivement aménagés pour accueillir le nombre toujours croissant d’employés.

Au cours des vingt premières années (1985-2005), l’entreprise développe son savoir-faire et élabore ses différents départements. Elle intègre progressivement les différentes étapes de transformation de la fourrure à ses activités. Elle adopte le concept du développement durable et utilise plusieurs de ses stratégies pour améliorer ses performances. Tandis que le nombre d’employés passe de 3 à 35 personnes.

De 2005 à aujourd’hui, les différents départements sont perfectionnés, automatisés et agrandis. Tandis que le personnel est spécialisé. La composition multidisciplinaire des équipes de travail permet la réalisation de pièces d’envergure unique autant que la production d’articles vestimentaires à la chaîne. BILODEAU Canada, c’est plus de 85 personnes qui s’activent pour fabriquer des produits à partir de la fourrure. Ceux-ci sont distribués chez plus de 400 détaillants à travers le Canada et exportés dans 27 pays. Bilodeau Canada, c’est l’histoire d’un passionné qui s’est accroché à un rêve devenu réalité et l’histoire continue...

Coop agricole
BILODEAU - Bâtisse de nuit
  • Institut de la fourrure du Canada
  • Le réseau des gestionnaires de la ressource du phoque
  • Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec
  • Fondation de la faune du Québec
  • Association touristique régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • Chambre de commerce de Normandin
  • Diverses organisations caritatives régionales
  • Association des trappeurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • Fondation Make-A-Wish/Rêves d'enfants